Les développements personnels et autres guignolades en tout genre

Attention où vous mettez les pieds après la rupture avec le pervers narcissique !

 

Je vais vous raconter mon histoire, quelques jours après sa digestion et des échanges avec ma psychothérapeute.

Me concernant c’est très simple, de capsules en capsules sur youtube je découvre de merveilleuses personnes qui donnent d’elles-mêmes pour que les victimes se libèrent.

Je m’inscris à une formation d’affirmation de soi adressée notamment aux personnes victimes de manipulateurs et de pervers narcissiques.

Formation qu’on a voulu me vendre à la base pour la modique somme de 1.890 € la veille et qui passe à 67 € !.

Quel miracle !

J’analysais déjà comment financer ce monstre de formation qui s’annonçait époustouflante !.

Je crois que de toute ma vie je n’ai jamais vu un tel rabais sur quoi que ce soit !.

Alors voici comment ça se déroule : vous recevez des mails avec des liens sur lesquels il faut cliquer pour accéder à votre espace (une sorte d’espace client), vous consultez les vidéos, écoutez les conseils, suivez les travaux (si vous le souhaitez) à effectuer.

Et environ tous les 15 jours, vous êtes en groupe avec des inconnu(e)s, vous décidez de mettre votre cam si vous en avez une, si vous n’en avez pas, vous avez tout de même la possibilité d’intervenir à l’écrit par « chat ». Il existe également un groupe facebook (fermé au public).

C’est lundi soir, je suis très mal, comme je l’écrivais dans l’article « j’ai la tête qui implose ».

Je vois qu’une « Masterclass » improvisée (car la précédente était bruyante, le coach ne voulait pas la diffuser) est prévue pour le soir même à 20 h 30. Je réfléchis un long moment car je suis en larmes, est-ce que cela serait bien que j’y participe ou pas ?.

Et je me dis, oui, c’est un groupe bienveillant, ça va bien se passer, cela ne peut que me faire du bien et faire passer cette noirceur brutale vécue.

A noter que je prends la parole pour la 1ère fois, j’ai des sanglots dans la voix, j’ai du mal à terminer mes phrases et juste avant de prendre la parole j’écris : « Je veux bien prendre la parole, même si je suis mal ».

Il y a donc la précision importante que je suis mal (et quoi qu’il en soit, ça s’entend, je ne peux pas le cacher).

Et là, une participante (qu’on a eu le loisir de voir bouffer derrière sa cam, j’ai pas d’autres mots vu les engloutissements auxquels j’ai assisté) et qui se fait appeler « admin » comme administrateur, de quoi prêter confusion chez certain(e)s écrit :

« j’hallucine les exigences des gens, … », elle est même allée jusqu’à parler d’une invention d’histoire pour gagner en assertivité. Je n’arrive même pas à reconstituer la phrase tellement c’était gratuit, haineux et tordu.

 

La participante en question, amère, déverse donc sa haine sur un chat devant vraisemblablement 15 personnes ce soir là et personne ne trouve rien à en redire, et surtout pas le coach / thérapeute qui ignore les propos sans les recadrer et passe aux messages suivants.

 

Il m’apparaît évident que ce coach / thérapeute est plus inquiet du rendu de sa vidéo que du bien-être des participant(e)s à son « stage ».

S’il existe de belles personnes bienveillantes, elles ne sont pas toujours celle qu’on croit.

Ma psychothérapeute est surprise par les formats employés (visioconférence, internet) qui peuvent être dangereux pour les participant(e)s.

Il faudrait vérifier les diplômes de ces gens qui s’imaginent « être » et qui peuvent faire de sérieux dégâts sur des gens déjà bien amochés par la vie.

Alors voilà pour ma part je vais aller voir ailleurs si j’y suis, je connais déjà de merveilleux coachs dont un que je consulte régulièrement par téléphone, je vais cesser de chercher ailleurs ce que j’ai devant moi.

Certains autres (et/ou les mêmes) vous vendront des thérapies sur 2 jours / 3 jours et affirment qu’en une journée vous pouvez revivre votre naissance … mais bien sûr … et moi je suis une marmotte et j’emballe des tablettes de chocolat.

J’ai vu ce que j’avais à voir …

 

Le « harcèlement » est partout, la méchanceté gratuite aussi.

 

 

N’oublions jamais que les victimes de pervers narcissiques remplissent les hôpitaux psychiatriques et les cimetières. 

 

 

Le développement personnel Photo Blog

 

Ce qui manque dans ce genre de coaching :

  • Des modérateurs / modératrices pour le chat afin qu’aucun débordement ne puisse arriver

 

Ce qui gêne les psychothérapeutes :

  • Le sans filet au milieu d’inconnus
  • L’absence de recadrage
  • L’absence de filtrage

 

Ma crainte, avoir des coups de cœur et confiance en des gens pareils, vendeurs de rêves et dangereux pour le vrai développement personnel.

 

J’ai supprimé cette personne de l’onglet « les incontournables » afin de ne pas cautionner, ni orienter.

Tout ceci pour vous dire de faire attention aux personnes vers lesquelles vous vous tournez.

N’allez pas imaginer que parce que vous avez démasqué un(e) PN / MPN vous démasquerez tous les autres ou du moins toutes les personnes toxiques à l’instant T, cela est impossible.

Il y a quand même une astuce imparable, écouter les paroles mais regarder les actes.

Quant à la grosse tête que se prennent certain(e)s youtubeurs, ça trompera les gens un temps mais seulement un temps.

Se servir de sujets, les exploiter et exploiter à outrance parce qu’on voit que ça marche tout en n’apportant aucune valeur ajoutée, c’est le lot de tout ce sur quoi je tombe ces temps-ci.

A noter que je ne citerai pas de nom, je ne suis pas là pour ça et si cette formation ne me convient pas, elle peut peut-être en aider d’autres, pourquoi pas ?.

Si pour moi, je m’en remets, et j’ai la chance d’être suivie par une excellente psychothérapeute ; les dangers peuvent être tout autre pour des personnes fragiles et manipulables, non suivies.

 

Pour ne pas rester sur une note négative

 

 

Mes modestes conseils :

  • Il y a du bon à retirer de ces expériences, même si cela paraît au premier abord, injuste
  • Ne pas rester là où l’on ne se sent pas bien, pas à sa place
  • Ne pas renoncer à aller vers les autres
  • Ne pas s’emballer sur les personnes que l’on découvre et prendre le temps de les connaître
  • Se méfier des personnes qui vous affirment que vous irez bien en 3 jours
  • Ne pas s’inscrire sur une formation non aboutie
  • Se recentrer sur le cœur du problème

 

Est-ce une exigence que de vouloir gagner la bataille sur soi-même après avoir évincé un(e) PN / MPN ?.

 

Est-ce une exigence envers les autres ou envers soi-même ?

Ne serait-ce pas plutôt la volonté d’aller vers l’Amour, le vrai, la construction de soi en profondeur ?

 

Mon seul important conseil : Si vous souhaitez vous en sortir, faites une vraie psychothérapie sur du long terme, malheureusement, c’est long, malheureusement c’est difficile, malheureusement c’est cher (selon le médecin que vous prenez et les remboursements s’il y en a) mais c’est la seule et unique façon d’y parvenir.

 

Courage à toutes et tous. Nous y arriverons.

 

 

 

Post suivant :

https://manipulateurperversnarcissique.blog/2018/11/19/les-hauts-et-les-bas-dune-psychotherapie/

Catégories: PN / MPN

1 commentaire »